L'interview du samedi 19 mars

Publié le par Raid des Genets

L'interview du samedi 19 mars

Ce soir c'est au tour de Mohamed (Momo)

Salut, Avant de parler de course à pied peux-tu te présenter?

Je m'appelle Mohamed MAHI, j'ai 38 ans, marié depuis 8 ans et 3 enfants de 7,5 et 3 ans. J'ai toujours fait du sport, principalement la boxe et le full-contact. Je suis toujours passionné par ces 2 sports. Je travaille pour une petite boîte qui a choisi comme logo une pomme, je ne sais pas pourquoi...

Tu cours depuis combien de temps? Que cherches-tu dans la course à pied? qu'est-ce que tu aimes comme style de course? anecdote?

Je pratique la CAP depuis un peu plus de 3 ans, date du diagnostic de mon diabète et surtout, par orgueil sur un challenge que l'on m'a mis sous le nez ("tu ne tiendras pas 5 km") et effectivement au bout de 3 je ne savais plus comment je devais respirer.

Ce qui me plaît dans la CAP, c'est le bien-être que je ressens après chaque sortie et depuis que le RAID m'a fait découvrir le trail, j'adore patauger dans la boue...

Quelles courses (compétitions) as-tu réalisé?

La première course que j'ai faite est les 10 km de Nantes. La première fois que je passais sous la barre de 1 heure pour faire 10 KM (56 min de mémoire).

Ensuite, plus rien jusqu'au jour où j'ai rejoint le team RDG sur une invitation de Gaëtan (1 an bientôt) Depuis "j'enchaine" les courses. Foulées Vertaviennes, (dont je me souviens bien...), Foulées du tram, Mauves en Vert, Trail du Telethon, Foulées du Mingot, TVN, Semi d'Orvault et objectif MARATHON DE NANTES...

Le Raid des Genêts tu en penses quoi?

Je suis venu courir avec le RAID une fois car je courrais seul, 1 fois par semaine. Le raid m'a permis de progresser, d'être régulier et de faire de belles rencontres. Chose importante aussi, le RDG m'a donné le goût du trail (message pour le RAID et Alex en particulier : Nora, ma femme, vous remercie pour les machines et le nettoyage de mes chaussures!)

Gardons cet esprit, cette cohésion, cette ambiance. Essayons de la faire partager à d'autres. Serrons-nous les coudes pour continuer à avancer et à nous dépasser.

Un grand merci à tous pour le plaisir que vous me procurez à courir à vos cotés.

Commenter cet article